Ventilation simple flux

VMC simple flux

Elle est, dans le bâtiment, un ensemble de dispositifs destinés à assurer le renouvellement et et l'assainissement de l'air à l'intérieur des pièces, notamment pour les locaux dits humides. Il s'agit des salles de bains, toilettes, cuisines, buanderies. L'air du bâtiment doit être renouvelé régulièrement afin d'extraire l'air pollué par la respiration, la transpiration, les allergènes et de le remplacer par de l'air neuf. Un des aspects très importants quand on parle de qualité de l'air intérieur est celui de l'humidité.

Chaque personne produit environ 1 à 1,5 litre d'eau par jour. Cette eau se répand dans le logement sous forme de vapeur. De la vapeur d'eau est également générée au cours de la combustion du gaz, de la cuisson, des bains, douches, séchage du linge, ... La condensation de l'eau contenue dans l'air se fait sur les surfaces froides, comme les vitres et les murs, surtout s'ils sont mal isolés. Une maison saine exige une ventilation 24/24 heures.

La VMC permet de gérer l'aération du bâtiment quel que soit le temps ou la saison.

Le système est mis en dépression par un extracteur d'air constituant le coeur du dispositif. Il s'agit d'un ventilateur placé généralement dans les combles, aspirant l'air par des conduits aboutissant dans les pièces humides. La dépression ainsi créée assure que l'air humide ou chargé d'odeurs ne circule pas dans le reste du bâtiment. Cette mise en dépression force également l'air extérieur à entrer dans la maison par des ouïes disposées dans les pièces non humides.

La circulation de l'air est ainsi à sens unique. Le contrôle du volume d'air renouvelé par heure se fait manuellement par les occupants : en général, la bouche ou trappe par laquelle l'air est aspiré peut être ouverte plus ou moins grand à l'aide d'un clapet. La différence entre la VMC simple flux standard et la VMC simple flux hygro-réglable se trouve dans le caisson et/ou dans les bouches d'aspirations, dotés de capteurs d'humidité. L'ouverture des bouches d'aspiration d'air varie selon le taux d'humidité de l'air présent dans la pièce, limitant ainsi les pertes de chaleur.

A noter qu'une hygrométrie faible, taux d'humidité dans l'air, réduira votre facture énergétique, l'air sec étant plus facile à chauffer.

Comment entretenir sa VMC simple flux ?

vérifier que la VMC fonctionne correctement: Test du papier:

Il n'est pas toujours évident de savoir si sa VMC Simple flux fonctionne correctement. En effet, même si l'on entend le bruit du moteur, celà ne veut pas forcément dire que la ventilation est efficace partout !

Pour s'en assurer, il faut faire le "test du papier".

Il suffit de prendre une feuille de papier type essuie-tout et de placer cette feuille sur une bouche de ventilation.

Si la VMC fonctionne, la feuille doit rester collée ( sans être aspirée). le faire pour chaque bouche.

Un test similaire peut être effectuer sur les grilles d'entrées d'air. Dans ce cas, la feuille ne doit pas du tout coller, mais plutôt être repoussée.