Humidité ascentionnelle

Les principales causes

Le phénomène de la remontée capillaire, ou l'humidité ascensionnelle, concerne le pied des murs au contact de l'eau ou du sol humide. Pendant des décennies les maisons étaient construites sans protection. C'est seulement dans les années 60 que les membranes bitumineuses ont été utilisées. Depuis, elles sont remplacées par des plastiques renforcés, type Diba, évitant ainsi leurs altérations dans le temps.

La migration d'eau par remontée capillaire se caractérise par un pourcentage maximum de l'humidité à la base du mur avec une diminution progressive vers le haut pour atteindre une zone d'équilibre à environ un mètre de hauteur.

Les signes avant-coureurs sont: l'apparition de salpêtre, la dégradation des peintures, plafonnage,...

Des murs plus ou moins humides

Le taux d'humidité dans un mur va dépendre:

des matériaux concernés,
de l'épaisseur des murs et de leur teneur en sels,
de la porosité globale,
du taux d'évaporation potentiel.

En effet, les matériaux utilisés en maçonnerie tels que briques, pierres mortier,... comportent tous dans leur masse des petits vides variables que l’on dénomme «pores». Le volume total de ces pores constitue la porosité totale des matériaux.

Le taux d'évaporation dépend de l'épaisseur du mur et de son type de construction, mais également de la façon dont sont chauffés et ventilés les pièces.

Comment résoudre un problème d'humidité ascensionnelle ?

La meilleure technique et la plus facile à mettre en œuvre aujourd'hui pour combattre l'humidité ascensionnelle est le traitement par injection d'un produit hydrophobe, qui formera une barrière étanche à l'humidité.

Des forages sont réalisés à la base du mur humide afin de permettre l'injection sous pression d'un produit hydrophobe à base de silicones. Les orifices de forage sont ensuite rebouchés au moyen d'un mortier étanche. Par la suite, afin d'obtenir l'assèchement des murs, il faudra patienter. On évalue l'évaporation totale de l'humidité contenue dans les murs à 3 mois par 10 cm d'épaisseur de mur.

Les garanties liées au traitement de l'humidité par injection

Le respect du cahier des charges, des techniques spécifiques de traitement des murs humides, ainsi que l'utilisation de produits adaptés permettent de garantir l'efficacité du traitement. Une maçonnerie correctement traitée ne peut contenir plus de 5% d'humidité résiduelle. Le test de la bombe à carbure permet de définir le % exact d'humidité résiduelle.

Ce test est réalisé après le délai d'assèchement et en présence du client. Il consiste en une mesure par réaction chimique entre le carbure de calcium et l'humidité contenue dans un échantillon prélevé dans la maçonnerie. La garantie porte sur l'efficacité du traitement, main d'œuvre et produit. Celle-ci est de 30 ans.

Les avantages du traitement de l'humidité ascensionnelle

Maçonnerie et enduits de finition stables,
Amélioration de l'environnement,
Réduction de la facture énergétique.
...